Boxer, à chacun sa couleur !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Qui a dit que nous devions porter moins de couleurs en hiver ? Messieurs, pour vos dessous, il existe des multitudes de teintes qui vous raviront tout au long de l’année. Certains ne s’habillent qu’en bleu, d’autres en rouge, d’autres ne décrochent pas du noir… Mais pourquoi ne pas varier les plaisirs ? Les marques sont toujours à l’affut des nouvelles tendances et développent toute une palette de couleurs pour satisfaire les goûts et les envies de chacun.

Les tendances de cet hiver

C’est vrai, il existe des boxers aux couleurs tendances de l’hiver. Pour répondre aux besoins des hommes voulant être à la page, certaines marques décident de lancer des collections adaptées à la saison. Pour la période hivernale 2015/2016, on trouve des boxers pour homme très vintage : couleur carbone classique, rayures trendy ou encore petits pois. Le tout, dans des teintes lie de vin, gris chiné, bleu nuit très proche du bleu Klein…

Les couleurs flashy

Les hommes évoluent, ils veulent aussi du style dans leurs sous-vêtements. Les sous-vêtements pour homme de couleur flashy ont le vent en poupe ces dernières années. Ce sont plutôt les hommes modernes et dynamiques qui préfèrent ce type de couleur. Jaune fluo, rouge pétant, bleu ciel, vert éclatant… Selon votre humeur, selon le choix de votre copine, selon le temps qu’il fait dehors ? Vous pouvez changer la teinte de votre boxer chaque jour en optant pour des couleurs vives !

Le noir et le blanc, indémodables

Pour les hommes aimant rester classique, le choix se porte directement sur le noir ou le blanc. Simple, sobre, efficace, toujours. Ces deux couleurs restent une valeur sûre et en plus, elles plaisent aux femmes.

Quelle que soit la couleur de votre boxer, le principal est de vous sentir à l’aise en le portant. Pas trop serré, pas trop lâche, juste à la bonne taille avec en bonus, une couleur qui nous plaît et le tour est joué.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »